Cuisine·Les recettes·Livres de recettes·Recettes sucrées

Scones so British !

J’ai découvert les scones lors de mon séjour à Londres, je suis tout de suite devenue adepte du rituel du tea time. Moi qui adore le thé, j’allais souvent en prendre un avec un scone au milieu de l’après midi. Les scones se dégustent traditionnellement avec de la confiture et de la clotted cream, une crème bien épaisse (et grasse, soyons honnêtes) qui se trouve être entre le beurre et la crème fraîche. Si j’en ai de délicieux souvenirs à Londres, je n’ai pas encore retrouvé quelque chose d’aussi bon en France. J’en ai essayé plusieurs mais à chaque fois on ne sentait que le gras, ce qui était écœurant. Si vous connaissez une bonne marque trouvable en France, je suis preneuse ! Je remplace donc la clotted cream par du beurre, qui fondra délicieusement sur le scone encore tiède…

Je tire ma recette de scone de ce livre que j’ai acheté lors de ma visite à Buckingham Palace, livre qui fait donc office de valeur sure quand il s’agit de cuisine so British : des recettes issues des cuisines officielles de la reine, j’y vais les yeux fermés. Vous pouvez d’ailleurs voir que les scones trônent fièrement sur la couverture lors d’un tea time auquel je participerais bien !

Seuls inconvénients du livre : il est en anglais et fait pour les britanniques, il y a donc parfois des ingrédients que l’on ne retrouve pas simplement en France (la fameuse clotted cream notamment) mais des équivalents existent la plupart du temps.

Je tiens à préciser que pour une fois, j’ai suivi la recette à la lettre ! C’est assez exceptionnel pour être noté ! Je vous la retranscris donc telle que je l’ai faite en suivant le livre.

Ingrédients

  • 250g de farine blanche
  • 1 sachet de levure chimique
  • 45g de sucre non raffiné
  • 50 de beurre mou (c’est aussi possible de faire avec du beurre salé, dans ce cas ne pas rajouter la pincée de sel)
  • 1 œuf
  • 70ml de lait entier
  • 1 pincée de sel
  • 1 jaune d’œuf pour la dorure au dessus

Préparation

Mettre les ingrédients secs dans un grand saladier : farine, sucre, levure, pincée de sel.

Couper le beurre en cube et l’incorporer aux ingrédients secs avec les doigts jusqu’à obtenir un mélange sableux et uniforme.

Mélanger l’œuf entier et le lait dans un bol et ajouter le mélange dans le saladier. Pétrir jusqu’à obtenir une pâte homogène. La pâte sera un peu collante et c’est normal.

Mettre à préchauffer le four à 160°c et y place la plaque de cuisson qui sera utilisée pour les scones.

Préparer la dorure en mélangeant le jaune d’œuf avec un pinceau dans une bolinette (un petit bol quoi).

Mettre de la farine sur le plan de travail et étaler la boule de pâte au rouleau pour avoir une épaisseur d’environ 2-3 cm. Prendre un emporte-pièce pas trop large (j’en ai utilisé un de 7 cm de diamètre), découper les scones.

Placer tous les scones en même temps sur la plaque qui sort du four préchauffé. Dorer le dessus des scones (et surtout que le dessus, sinon ils ne gonfleront pas uniformément).

Enfourner pour une dizaine de minutes. Ils doivent sortir du four bien gonflés et dorés.

Les scones seront vraiment meilleurs dégustés tièdes à la sortie du four. Comme beaucoup de pâtes, elle se congèle bien, il ne faut donc pas hésiter à congeler le scone juste avant la cuisson pour le ressortir quelques jours après. Je le congèle aussi cuit et coupé en deux pour n’avoir plus qu’à le passer au grille pain le matin, une douce manière de commencer la journée. Il existe des variations dans la recette, notamment en ajoutant des raisins secs ou du chocolat, mais je préfère les faire nature et les garnir ensuite de ce qui me fait envie à ce moment.

Rien que pour le plaisir des yeux, je vous partage ce souvenir d’un goûter dans les jardins de Buckingham Palace. Après la visite, on peut si on veut accéder à une tente qui fait restauration, des pâtisseries et des boissons pour le goûter. J’avais, évidemment, pris un scone, je n’allais pas louper l’occasion d’en manger un avec une vue sur les magnifiques pelouses du château, mais on profite avec les yeux, c’est interdit de marcher dessus bien sur…

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s