Transition douce

Transition douce : ma démarche

Je suis dans une phase de ce que j’appelle une “transition douce” vers un mode de vie plus écologique, avec une emprunte environnementale diminuée. Selon moi c’est impossible de changer du tout au tout de façon très rapide. Je préfère faire le choix de changer au fur et à mesure mes habitudes pour répartir et réduire la contrainte de manière à faire les changements de manière durable. Le but n’est pas d’essayer de tout changer d’un coup et de me décourager.  

Je suis sensible depuis longtemps à la qualité de ce que je mange, c’est d’ailleurs en partie pour ça que je cuisine énormément. Mais je dois bien l’avouer depuis que je suis plus active sur Instagram avec mon compte @Etu_mangesquoi je suis de plus en plus attentive à mon empreinte écologique. C’est pourquoi j’ai décidé de ne plus simplement faire attention à la qualité de l’aliment mais aussi à son emballage, sa provenance etc…  Et puis j’ai décidé que j’allais faire attention dans toutes les pièces de la maison.

Pour faire cette transition de manière durable j’ai donc choisi de remplacer un à un les produits qui le peuvent pour des produits plus sains et plus respectueux de l’environnement. Concrètement, quand un produit est fini, au lieu de le remplacer par un produit identique je choisis d’acheter un autre produit qui correspond à mes nouvelles normes. Je mets en place mes nouvelles habitudes de manière graduelle. Par exemple, j’avais besoin de changer ma brosse à dent, j’ai donc choisi une brosse à dents en bambou plutôt qu’en plastique.  

Il faut s’organiser un peu en amont. Je me suis renseignée, j’ai regardé les coûts de ce qui était proposé et le plus pratique. Je n’ai pas attendu le dernier moment, bien que pour la brosse à dent la limite soit plus flexible. Par exemple, je me suis faite avoir pour le dentifrice. Je voulais passer à une poudre avec peu d’ingrédients dans un contenant recyclable, j’avais choisi lequel je voulais mais j’ai tardé à commander : résultat j’ai dû racheter un tube en courses, ce qui a repoussé le moment.  

Je ne saurai dater précisément cette prise de conscience et le début de mon évolution. Le tournant s’est marqué au printemps 2019. C’est à ce moment-là que j’ai vraiment accéléré la démarche et j’ai décidé d’en parler aussi.  

Pour voir en détail mon évolution, je vais vous faire des articles détaillés pièce par pièce. Vous pouvez retrouver les articles qui concernent la cuisine ICI et ceux qui concernent la salle de bain ICI.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s